• image
  • image
  • image

***** HIPA *****

Trophée présenté par le Prince.

Cliquer sur l'image.


Tombouctou - 1982

Tombouctou

Le mot Tombouctou étonne beaucoup des gens. L’expression « va à Tombouctou » signifie « va au diable » ou bien « va loin ».

Tombouctou est la capitale des Touaregs, les hommes bleus. On dit de Tombouctou, ville mystère aux 333 Saints, une ville sécuritaire située à la porte du Sahara.OM 1 20NB

Nous nous sommes rendus pour un reportage sur la vie des Tombouctins et de la ville de Tombouctou.
Arrivés à Mali (Bamako) par avion, nous poursuivons notre voyage en jeep. Cette étape se faisait auparavant à pied où à dos de chameaux. Ce trajet dure toute une demi-journée avec des arrêts pour voir des berbères assis à l'ombre des arbres, loin de la chaleur. Des petits enfants arrivaient vers nous à l'idée de recevoir quelques sous, des cadeaux ou bien nous vendre des objets artisanales de tout genre, comme des pipes en bois " hand made ".

Plus loin nous observons une caravane de chameaux traversant le désert vers le marché publique pour vendre aux enchères leurs marchandises, plaques de sel, produits agricoles, blé, etc.

Les berbères et les nomades fument la pipe et boivent du thé à l’abri de la chaleur sèche et aride afin de permettre à leur monture de reprendre leur souffle avant de reprendre le chemin du désert.OM 184NB

Des plantes désertiques servent d’aliments aux chameaux, tandis que l’eau des petits lacs artificielles ou des puits leur permettent des les altérer.

Sur le chemin émergent des auberges où des artistes exposent leurs œuvres représentant des scènes de paysages et de photos folkloriques de berbères et de nomades.

Nous couchons, à la belle étoile, 2 nuits à l'auberge Kasbah. De loin on entendait le tamtam des tambours. Les festivités durent longtemps aux sons de la musique, des chants des danses. Les habits colorés des hommes et femmes berbères ainsi que les casseroles utilisées en guise de tambour sont impressionnants, c'est leur gagne pain quotidien.

OM 136NB